VAMOS A COLOMBIA ESTA VEZ

19 janvier 2020

AGUADUAS

Après 5 heures de route toujours aussi pittoresque, nous voici à Aguaduas petite ville d'à peu près 20000 âmes et située à 2214 m d'altitude. Aguaduas fait aussi partie du réseau des villages patrimoniaux. 


20200115_144252

20200117_083314

20200116_114343

La côte est raide...

20200115_170921

20200116_111155

Les habitants d'Aguaduas fabriquent à la main des aguadeños chapeaux à large bord avec les fibres des feuilles de palmiers iraca. Nous nous adressons à l'office du tourisme afin de savoir où nous pourrions voir la fabrication de ces chapeaux. Nous avons un accueil des plus chaleureux. Comme chacun tisse les chapeaux à la maison, c'est difficile de pouvoir les voir. Qu'à cela ne tienne.... Fernando, de l'office du tourisme, nous donne rendez-vous à 14 h car il fera venir une personne qui tissera devant nous et ensuite, il nous accompagnera dans un atelier pour la finition des chapeaux. Sans lui, nous n'aurions rien vu !

D'abord, le matin les artisans achètent les fibres de palmiers iraca dans la rue

20200117_081020

Pour un chapeau de qualité intermédiaire, il faudra 15 jours de travail à raison de 8h par jour. 30 jours pour un chapeau de haute qualité destiné à l'exportation. Ces femmes souffrent de la nuque, du canal  carpien et du dos.

20200116_135829

20200116_143428

20200116_143602

 La mise en forme

20200116_143349

20200116_144214

Une visite au musée du chapeau s'impose. Maria Guilena, une autre employée de l'office du tourisme, nous emmène visiter la maison  de la culture où se trouvent le musée des traditions aguadeñas et donc aussi celui du chapeau. Plus de 450 chapeaux sont exposés.

20200116_110341

A Aguaduas il y a aussi la cafeiculture. Nous sommes invités à entrer dans la coopérative et à déguster un excellent café. Comme pour le vin, il y a des goûteurs de café. Ils déterminent !es saveurs de 14 fincas différentes. Ils portent une cuiller de café en bouche, le goûtent puis  recrachent !

20200116_095946

20200116_100243

20200116_100355

20200116_101054

Rando au cerro Monserrate. Ça grimpe dur ! En chemin, une jolie fontaine. Non, ce  n'est pas le Manneken Pis !!!

20200116_152944

20200116_111220

Ce mont a une grande valeur historique car c'était un lieu stratégique pour les tribus qui habitaient cette région. Le légendaire Cacique Pinpita veillait sur leurs terres. C'était aussi un cimetière indigène.

20200116_155704

Vue à 360°

20200116_155543

20200116_160336

20200116_160515

 Et voilà nos 2 jours à Aguaduas ont été très riches en découvertes. Un petit coup de coeur pour cette petite ville, qui malgré ses 2888 touristes dont 98 français en 2019  sait conserver toute son authenticité.

20200117_083521

 

 

 

 

 

Posté par pepe85 à 12:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 janvier 2020

RIOSUCIO

Nous nous arrêtons à Riosucio dans le but de nous rendre à Jardín le lendemain. La route a été très longue du fait de nombreux travaux qui ralentissent la circulation. Le problème majeur en Colombie, ce sont les routes... Il y a de plus une circulation intense de poids lourds.

Alors quand les locaux nous disent que pour aller à Jardín, il faut compter au minimum 4h de route non bitumée, nous renonçons à notre projet avec regret car il paraît que c'est un très joli village. Nous nous posons donc 2 nuits chez Marta Lucia et Omar de Jésus et découvrons Riosucio, ville de 40000 habitants située dans le département de Caldas à 1783m d'altitude. Riosucio est connue pour son carnaval qui a lieu tous les deux ans (3e carnaval de Colombie !).

Le bâtiment principal avec 2 grandes chambres à l'étage et séjour cuisine au rez de chaussée où Marta Lucia nous sert le petit déjeuner. Vue imprenable !

20200114_170350

Las cabañas - notre chambre

20200115_072543

Le chemin entre !es 2... (Marta Lucia)

20200115_072657

Omar de Jesús, ancien militaire blessé par les FARC, est fier de nous montrer ses nombreuses décorations.

20200114_180341

20200115_064454

Nous nous balladons dans le bourg. Visite de l'église qui possède une très jolie charpente à l'intérieur.

20200113_163220

20200113_162659

20200114_154006

En fait, il y a 2 églises et 2 places ; à l'origine, entre le 16e et 17e siècle 2 villages étaient fondés, l'un espagnol et l'autre arborigène. Ils se disputaient le territoire et les 2 prêtres sont parvenus à les unir en 1819. Les rites du culte, danses et chants aborigènes ont été mélangés avec le théâtre sacré espagnol. D'où l'origine du carnaval (je vous la fait très courte...) L' histoire est très intéressante, elle nous a été contée par un colombien de la maison du carnaval qui parlait très bien français. (toutes informations sur Wikipedia).

20200113_163730

20200114_150754

20200114_144554

 

Après cette petite pose bien agréable, nous reprenons la route pour Aguaduas ce mercredi 15 janvier ; changement de bus à La Pintada.

Posté par pepe85 à 19:40 - Commentaires [3] - Permalien [#]

SAN AGUSTIN, NEIVA, ARMENIA, PEREIRA

Nous avançons à grandes enjambées...

En attendant le bus...

20200109_090312

A San Agustin, notre bus ayant pris du retard, nous arrivons trop tard pour visiter le parc archéologique... Ça sera pour une autre fois... Notre hôtel est situé dans un endroit magnifique et nous en profitons pour nous balader.

20200109_154012

20200109_151445

20200109_152018

20200110_074834

 Nous ne nous attardons pas à Neiva et encore moins à Armenia, nous avalons des kilomètres, les paysages toujours magnifiques deviennent différents.

20200111_140715

20200111_161904

Nous avons un rendez-vous exceptionnel à Pereira... Avec nos amis new yorkais rencontrés il y a 3 ans dans un petit village de la Vallée Sacrée au Pérou et il y a 2 ans à Challans lors de leur voyage en France. C'est en lisant le blog qu'ils ont réalisé que nos chemins se croisaient. Ils se dirigent en Équateur et nous, nous remontons vers le nord de la Colombie. Nous répondons donc à l'appel du hasard... Rencontre inoubliable !!

20200112_121409

La charpente de la basilique de Pereira est extraordinaire

20200112_140743

Joueurs d'échecs sur la place

20200112_115624

Réparateur de parapluies en tout genre

20200112_111953

La seule représentation de Simon Bolivar nu...

20200112_172239

20200112_191820

Après une journée bien remplie avec nos amis, nous rejoignons tous les 4 le même hôtel et nous nous séparons lundi matin, chacun poursuivant son chemin. 

Pour nous, direction Jardín vía Riosucio.

Mais que signifie donc ce panneau ??

20200113_110133

Posté par pepe85 à 00:39 - Commentaires [6] - Permalien [#]

08 janvier 2020

MOCOA

Pour se rendre de Pasto à Mocoa (150km). il n'y a qu'une seule route. Une grande partie (86km) n'est que caillasse. .... On l'appelle el trampolín de la muerte (inutile de traduire...) - durée 6 heures !!!

Dans notre petit bus de 12 passagers, nous sommes bien secoués ! Virages sur virages. De nombreux panneaux avertissent des dangers : zones d'éboulement, voie étroite, virage dangereux, longue descente.... De petites croix commémoratives jalonnent le chemin... Des barrières de sécurité arrachées par des glissements de terrain...  Notre chauffeur est très prudent et connaît très bien  la route. Beaucoup de prudence et de solidarité sur ce parcours. Nous nous régalons des superbes paysages, difficiles à photographier étant donné les secousses incessantes, alors que les autres passagers dorment.... A mon avis, ils ont dû avaler une pilule pour dormir et ne rien voir !!!! Dommage, c'est si beau ! (De nombreuses vidéos sur youtube vous donneront une meilleure idée que ces quelques photos)

20200107_144021

20200107_150848

20200107_152814

20200107_160031

Les cascades traversent la route

20200107_164954

Mocoa est la capitale du département de Putumayo et est située à 604 m d'altitude. Il n'y a rien de particulier à y faire. Le seul centre d'intérêt, est el fin del Mundo (je ne traduis pas !!!) Bon, après el trampolín de la muerte.... En fait c'est une grande ballade en forêt qui nous conduit à 3 belles cascades. Nous avions l'intention d'y aller mais finalement nous récupérons des fatigues du voyage. Il faut dire qu'ici, contrairement à Pasto, il fait très chaud.

La ville a été très éprouvée dans la nuit du 31 mars 2017. De fortes pluies ont provoqué des glissements de terrain et coulées de boue. 17 quartiers de la ville ont été rasés. Bilan : plus de 300 morts, 200 disparus et 400 blessés.

La vie continue et ici comme partout dans le pays ce week-end, c'était carnaval. Drôle de tradition que de lancer du talc partout !!!! Aujourd'hui mercredi toutes les rues et places en sont encore recouvertes. Chacun lave son trottoir, sa façade, sa moto... on en a plein les pieds... Et aussi parfois dans les narines ....

20200108_120156

20200108_120145

20200108_120140

Ce matin nous avons pris notre petit déjeuner dans un restaurant végétarien proche de l'hôtel. Oeufs brouillés, galletitas de bananes plantain (patacones), salade de légumes variés, le tout arrosé d'un excellent jus de mangue (plutôt pulpe de mangue). Le propriétaire, Gonzalo,  nous fait découvrir des fruits endémiques et nous invite à une cueillette pour cet après-midi. On se donne rendez-vous à 16h....

Madroño

20200108_090913

Pomo roso

20200108_090927

 

Tout le monde en voiture, l' épouse, les 2 filles et le petit fils ... 

Et VAMOS !!!

20200108_155615

 

Après quelques kilomètres en dehors de Mocoa, nous nous retrouvons dans un lieu enchanteur. Quelques familles y vivent en harmonie avec la nature, cultivent et récoltent plantes médicinales, fruits, légumes... Rencontre avec une jeune dominicaine parlant un peu le français. Son mari prodigue des soins par les plantes.

20200108_175230

20200108_162426

20200108_162613

20200108_163811

20200108_170133

20200108_164015

 

La cueillette des pomos rosos

20200108_170914

20200108_171615

20200108_172040

L'arbre à madroños (un madronier ???)

20200108_173121

Bon là c'est trop haut !!!

20200108_174229

Chat fatigue chat !!

20200108_174844

 

Nous avons passé une excellente après-midi qui vaut toutes les cascades du pays ! Partages, échanges, musique, rigolades...

Nous prenons goût aux repas végétariens concoctés par l'épouse de Gonzalo. C'est un régal.

Les étals regorgent de fruits et légumes variés. Des montagnes d'oranges ou mandarines, de mangues, d'ananas, et plein d'autres fruits endémiques comme le lulo, excellent en jus.

Ce jeudi nous quittons Mocoa pour San Agustin.

 

 

 

Posté par pepe85 à 20:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 janvier 2020

PASTO ET SON CARNAVAL

Plus exactement, la ville s'appelle San Juan de Pasto. Capitale du département  de Nariño, située au pied du volcan Galeras. Altitude : 2527m.

Route longue, très très sinueuse... Paysages grandioses.

20200102_141017

Nous logeons au pied de la tour Eiffel ! Si,si....

20200102_192344

 

Partout des munitions pour le carnaval. Bombes de mousse et talc... Première immersion dès notre arrivée 

20200104_171559

20200104_171608

20200102_172406

20200102_171834

20200102_172656

Les prémices... On vend aussi des tabourets

20200103_134818

Eux aussi ne sont pas épargnés....

20200103_142623

20200103_134421

 Hommage au territoire du Sud 

20200103_151501

20200103_152832

20200103_153458

20200103_154413

20200103_155157

20200103_160403

20200103_160729

20200103_160850

20200103_161944

20200103_162758

20200103_164638

20200104_102808

20200104_100941

 

20200103_165328

20200105_142809

20200105_142639

20200105_133801

20200106_113815

 

Défilé de chars vu de la terrasse de l'hôtel

20200106_121958

 

Petite journée de répit à la laguna de la Caucha à 1h de transport de Pasto. Nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée.... Il y a un monde fou !! Le site est joli et très touristique.

20200104_122207

20200104_125744

20200104_135031

20200104_134843

 

20200104_152618

 Notre séjour à Pasto se termine avec des couleurs, de la musique et du soleil plein la tête.

Demain, horizons nouveaux : Mocoa chef lieu du département de Putumayo. 

 

 

 

Posté par pepe85 à 14:11 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


02 janvier 2020

POPAYAN Suite et fin.

Aujourd'hui 1er janvier, nous vous souhaitons un

Bueño Año Nuevo !

Dernière ballade dans une Popayan endormie...

20200101_122622

Temple de San Jose

20200101_115606

Torre del Reloj

20200101_120623

Templo de San Francisco

20200101_112228

Templo de San Agustin

20200101_123306

En se promenant, nous avons rencontré une personne de notre âge, des Hautes Alpes, qui depuis plusieurs années vient passer les mois d'hiver à Popayan. C'est vrai qu'on s'y sent bien.

Demain nous partirons assez tôt pour rejoindre Pasto et son carnaval. 6h de route. Nous choisirons un car confortable !

Posté par pepe85 à 00:32 - Commentaires [6] - Permalien [#]

31 décembre 2019

LE MARCHE DE SILVIA

Tous les mardis c'est jour de marché des Guambianos à Silvia. Altitude : 2800 m, ça se sent... C'est une petite ville à 50 km de Popayan et nous nous y rendons en bus. Les Guambianos affluent dans la ville pour vendre des produits artisanaux et aussi faire leurs courses. 

20191231_103616

20191231_111633

20191231_104452

20191231_111943

20191231_122008

20191231_121909

 

 

Mardi des patates...

20191231_114134

20191231_114145

 

Ullucos (tubercules)20191231_113231

20191231_114542

20191231_114206

 Des chapeaux et encore des chapeaux

20191231_122714

20191231_114846

20191231_115446

20191231_104018

 

Mais pas que...20191231_115159

 

20191231_121040

20191231_113900

20191231_121017

20191231_113342

20191231_103237

 

Allez ! On rentre à la maison

20191231_123954

20191231_123714

20191231_123518

20191231_122920

 

Il fait frisquet à 2800 m !

20191231_112130

 

Posté par pepe85 à 22:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 décembre 2019

POPAYAN

Popayan est appelée aussi la ville blanche en raison de la couleur des maisons peintes à la chaux. Pourquoi la ville est-elle recouverte de chaux blanche ????

A cause de la puce Niquia qui transmettait une horrible maladie qui donne des plaques et des croûtes qui démangent. Après avoir découvert que la chaux pouvait empêcher la propagation de la maladie, les habitants ont commencé à en recouvrir leurs maisons tout en laissant, comme le veut la légende, certains coins de rues à nus afin que les malades puissent se gratter sur les murs !!! Bien sûr la maladie est éradiquée, mais la tradition est restée.

20191230_115120

Sujet plus soft... Popayan est classée au patrimoine de l'UNESCO pour ses célèbres processions de la Semaine Sainte et aussi pour sa gastronomie.

Arrivés samedi en début d'après-midi et après notre installation à l'hôtel Valle de Pubenza, nous partons visiter le centre, les mains dans les poches (pour une fois). La visite fut de courte durée... Orage, pluie diluvienne, chacun se mettant à l'abri le long des murs ou dans l'entrée des commerces... Les petits marchands recouvrent rapidement leur marchandise ou remballent le tout et se sauvent...

20191228_171403

Ce dimanche matin, bien qu'il fasse grand soleil, nous sommes prudents et emportons nos imperméables indiens et nos chapeaux de soleil pour nous ballader dans Popayan. Le centre historique est un des mieux conservés de Colombie malgré les nombreux séismes dont le dernier remonte à 1983.

20191229_113758

20191229_113813

 

20191230_113635

20191230_121316

20191230_120652

20191230_120415

20191230_115633

20191229_102037

20191229_103128

 

Visite du musée national Guillermo Valencia poète mais aussi ancien président de la Colombie.

20191229_105646

Un couple de Guambianos (communauté indigène la plus traditionnelle de Colombie) venus de leur vallée autour de Silvia pour assister à la messe et faire le tour des jolies crèches dressées dans les très nombreuses églises de la ville.

20191229_115910

20191229_120407

Sur el Parque Caldas, place principale de Popayan.

20191229_114324

20191229_114346

20191229_114223

 

Petit marché artisanal

20191229_103847

20191229_103953

 

Ce lundi, malgré un ciel très chargé, nous nous rendons sur le principal site archéologique de la ville : El Morro de Tulcan, pyramide indienne construite durant la période prehispanique. Une statue dédiée au conquistador Sebastián de Belalcazar fut érigée au sommet. En chemin, nous questionnons des policiers sur l'itinéraire. Ils insistent pour nous y conduire.... dans.... le panier à salade !!!! Impressionnant et très inconfortable !!!  Certains d'entre vous nous ont conseillé d'être prudents.... Nous voilà bien protégés!!!

20191230_103740

20191230_103954

20191230_111815

20191230_104826

20191230_104618

20191230_104657

 

 

Notre chauffeur ne nous a pas attendu.... Aussi redescendons nous en ville à pieds en passant par El Rincón Payanes ou petit vil!age local où l'on peut retrouver les répliques de quelques sites les plus importants de Popayan ainsi que quelques boutiques d'artisanat du Cauca.20191230_111512

20191230_111415

 

20191230_103030

 

La ville de Popayan est très agréable. Ce qui est à regretter, c'est !e nombre important de tags partout, notamment sur les façades des églises et des monuments historiques. C'est dommage...

 

Posté par pepe85 à 00:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 décembre 2019

CALI

 

Après quelques jours à nous ballader à Buga ...

20191221_163308

20191222_115540

20191222_125941

20191223_114202

 

Nous voici à Cali, capitale du département del Valle del Cauca. 7 rivières coulent sur son territoire. Ça grouille de monde ici... 2 500 000 habitants d'origines diverses.

Première découverte en ce 24 décembre après-midi.

20191224_142300

20191224_140442

 

20191224_155318

20191224_154707

20191224_155442

20191224_155608

 Nous séjournons à Roof Hostel dont Carlos est le propriétaire.

 Excellent accueil. Nous sommes invités à partager le repas traditionnel de Noël avec sa famille et les autres hôtes venus de tous horizons. Certains même ayant confectionné une spécialité de leur pays. Bon, nous on avait oublié les mogettes....

Avant le repas, la famille lit "las oraciones" et nous commençons à manger à 21h. Un hélicoptère survolle la ville en diffusant des chants de Noël...

20191224_204309

20191224_210806

 

C'est dans la soirée du 25 décembre que commencent les différentes animations du festival. Illuminations et "marché artisanal" à 1/4 d'heure de marche de l'auberge. Une foule très dense, à croire que tous les caleños se sont donnés rendez-vous ici. Il y a d'autres animations dans différents quartiers de Cali.

 

20191225_203250

20191225_201116

 

20191225_203200

 Saxo en bambou

20191225_202825

 

Jeudi, jour national de la salsa. Le programme débute à 15h sur un très grand complexe sportif au sud de la ville. Nous nous y rendons en taxi. A 13h30, nous sommes sur place .... Les portes s'ouvrent à 15h40 !!! Grande vente de vinyls de collection et autres objets se rapportant au festival. Puis, table ronde avec musiciens et organisateurs pendant 1h30.... En espagnol bien sûr !!! A 17h diffusion de musique salsa en hommage à d'anciens musiciens. Un club de melómanos marque le rythme. Le véritable concert débutera en principe à 20h30... Trop de décibels !!!! Nous rejoignons nos quartiers plus calmes dans la soirée.

 

20191226_172553

 

Aujourd'hui vendredi est organisé sur l'autopista del sur, un défilé de voitures anciennes. Chouette spectacle.

 

20191227_143434

20191227_144417

20191227_155620

20191227_145125

 

20191227_160208

 

20191227_160303

20191227_161916

20191227_160016

 

20191227_142939

 

20191227_142345

 

Il y avait même la télévision !!!

20191227_143310

20191227_142523

 

 Et voilà ! Cali c'est fini.... Demain matin, samedi, vamos à Popayan. On avance ...

 

 

Posté par pepe85 à 14:59 - Commentaires [6] - Permalien [#]

20 décembre 2019

FILANDIA

Nous sommes dans la zone du café ou Eje Cafetero.

Filandia est une petite ville typique, située à 1938m d'altitude dans l'état de Quidio, très colorée et qui commence à attirer les touristes, mais moins qu'à Salento,  sa voisine, qui d'après les forums, est devenue le sanctuaire des marchands du temple.

Je vous présente donc FILANDIA

20191219_172823

20191219_102025

20191219_095638

20191219_095650

20191219_094344

 

Ici, pas de dosettes...

20191219_093218

 

Les locaux, les couleurs...

20191218_144816

20191219_172039

20191219_114430

20191219_164256

20191218_143355

 

20191219_092845

20191218_144552

20191218_142659

20191218_142625

20191218_151526

 

Le climat est varié. La température oscille entre 17° et 22° et il y a de grosses averses. Heureusement pour nous, il pleut en soirée. 

Autour de Filandia, des collines à perte de vue. Du haut du mirador situé en dehors de la ville, nous avons une vue magnifique.

20191218_152109

20191219_103907

20191219_103924

20191219_104849

20191219_104507

 

20191219_172149(0)

20191219_175321(0)

20191219_201353

 

Et en avant la musica !

20191220_130101

20191220_130155

 

Ce samedi, nous quittons Filandia pour nous rendre à Buga via Pereira. Très belle route, petit bus bien confortable. 3h de route.

A Buga, j'ai réservé un airbnb, chez Ruth. Je dois l'appeler du terminal de bus pour qu'elle vienne nous chercher. Mais comment se connecter à whatsap sans wifi ??? J'en appelle aux agents de sécurité qui m'aident à trouver un réseau... 10' plus tard notre hôtesse est arrivée... On s'en sort toujours ....

Buga est située dans le département de Valle del Cauca. C'est une des plus anciennes villes de Co!ombie. Elle est célèbre pour sa basilique del Señor de los Milagros. Les pèlerins y viennent du monde entier.

Ici, nous jouissons d'un climat chaud. Grand changement avec les étapes précédentes.

Nous sommes à Buga pour 3 nuits et ensuite nous rejoindrons Cali.

 

20191221_155306

Posté par pepe85 à 01:01 - Commentaires [8] - Permalien [#]